Blabla

Les mots oppressifs

S’il y a bien des mauvaises habitudes à bannir, celles dont je vais parler ici fait partie des plus importantes : il s’agit des insultes et jurons oppressifs, que l’on utilise sans forcément s’en rendre compte.

Comme le dit si bien le ce blog, ‘nous vivons dans une société qui a toujours considéré certaines personnes comme inférieures aux autres, il est logique qu’un lien établit entre une personne et un·e opprimé·e équivaudrait à une insulte pour la personne non opprimée.
Toutefois, ce n’est pas parce que des centaines de personnes utilisent ces termes chaque jour que cela ne constitue pas un manque de respect pour les personnes concernées. Vous avez le droit d’être en colère contre quelque chose ou quelqu’un, mais vous n’avez aucune excuse pour utiliser des propos insultants envers des gens qui ne vous ont rien demandé.’
En clair, nous sommes presque j’en suis sûre, concerné·e·s. Je ne ferai pas un article vous listant ces insultes, jurons, mots, mais je vais plutôt parler de ces fameux mots que j’utilise par mégarde, sans vraiment avoir réfléchis aux conséquences.
Je vous invites tout de même à aller lire l’article de tout est son contraire ainsi que chroniques random dont j’aime particulièrement les exemples.  Vous aurez les catégories des mots que je n’utilise pas aussi, etc. Un peu plus d’explications en somme…

Les mots, jurons et insultes que je dois bannir de mon vocabulaire : 

Fou/Ouf
Putain
Pétasse
Bordel
Con·ne/Connasse/Connard
Pouf/Pouffiasse
Débile
Abruti·e
Imbécile
Idiot·e…

Il y en a d’autres, mais vous voyez un peu de quoi je parle. Les jurons, je les dis assez rarement, rien qu’à les sortir je me sens mal à l’aise, mais il s’avère que ‘ fou/folle, imbécile, idiot/idiote…’ sont, je dois bien le reconnaître, des mots utilisés à tout va parfois. J’ai donc remarqué après lecture de billets, qu’il va bien être difficile de changer cette mauvaise habitude, mais que c’est bien faisable, tout comme l’écriture inclusive que je tente d’utiliser quand j’y pense un maximum (j’en parlerai plus tard).
Mais à quoi font référence ces mots alors ?

Fou/Folle/Ouf —> termes perpétuant la psychophobie (= oppression systémique à l’égard des patient·e·s ou supposé·e·s patient·e·s de la psychiatrie
PutainBordelPétasse —> termes perpétuant la putophobie (= oppression systémique à l’égard des travailleur·euse·s du sexe. Le travail du sexe n’est pas une honte, nous n’avons pas à utiliser ces mots comme des insultes.)
Con·ne/Connasse/Connard – Pouf/Pouffiasse —> termes perpétuant le sexisme (= oppression systémique à l’égard des femmes et des personnes assigné·e·s femmes.) ouioui, vous avez bien lu !
DébileAbruti·eIdiot·eImbécile —> termes perpétuant le validisme et capacitisme (= système d’oppression visant à discriminer les personnes sur leurs capacités physiques et/ou intellectuelles différentes de la norme.)

D’accord, mais comment vais-je pouvoir modifier ces erreurs ? Ah, heureusement, d’autres mots sont eux, non oppressifs !

 Exemple de mes choix pour modifier mes erreurs :

Fou/FolleIci utilisé pour exprimer mon ressenti sur une personne. Peut-être qu’avec le fait d’intégrer le mot étrange cela pourrait passer ? Par exemple ‘ Mais cette personne est complètement étrange ? ’ mouais… je ne sais pas… des idées ?
Fou/OufIci utilisé pour exprimer mon ressenti émotionnel (‘wouah c’est fou !’), je pense que je pourrais facilement utiliser ‘énorme’ ou quelque chose comme ça à la place !
Putain/BordelBon pour le premier je le dit rarement mais je ne suis pas pardonnable pour autant. Bien entendu j’utilise souvent à la place ‘ purée, punaise, mince…’ et ils ne sont pas oppressifs, heureusement. ‘ Merde ’ est aussi valable mais je n’aime pas non plus l’utiliser…
BordelJe l’utilise beaucoup pour désigner le manque d’ordre. Peut-être utiliser  ‘Capharnaüm’ à la place ? Bazar est plutôt ce qui représente un marché, alors bon…
Pétasse – Co·ne/Connasse/Connard – Pouf/PouffiasseSans voir la liste d’un des deux sites, j’avoue que j’aurais eu un peu de mal à trouver comment les remplacer. Mais je pense à l’avenir utiliser ‘ bordille (ordure) ’.  Enflure  est valable également et je l’utilise parfois au lieu d’enfoiré·e, qui lui est oppressif.
Débile/Abruti·e/Idiot·e/ImbécileJe n’ai rien d’autre en tête mise à part ‘ nouille’  … Utilisé comme ‘ Oh ! Mais quelle nouille ! ’… nan ?
DébileIci il n’a pas le même sens qu’au dessus, je l’utilise plutôt pour dire qu’une chose est débile, idiote, mais du coup les deux sont oppressifs… Bête n’est pas valable non plus alors peut-être utilisé encore une fois étrange, ou alors ‘ mais c’est incompréhensible ’ ?

 

Avis :  Ce n’est pas forcément simple mais je pense pouvoir y arriver. J’ai hâte d’avoir le billet des chroniques random pour pouvoir avoir un peu d’aide.

 

Et toi ? Tu utilises quoi comme mots oppressifs et par quoi les remplacerais-tu ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s